projet de la maison mutabchi

type d'opération

Protection du patrimoine

dates

Mai 2018

La maison Mutabchi est une demeure construite en 1900 dans le quartier Sabunkaran de Suleimaniyah (Kurdistan d’Irak). Achetée par Haji Saeed Tutinchi, qui l’a rénovée, elle a ensuite été vendue à Haji Hama Amin Mutabchi. Dans le but de la sauvegarder, elle a récemment  été acquise par la Direction des Antiquités de Suleimaniyah. En effet, cet édifice faisant parti du patrimoine en danger de la vieille ville, il entre dans le cadre d’un vaste programme d’acquisition et de réhabilitation de biens patrimoniaux.

Au-delà de la typologie caractéristique de cette demeure ottomane, son grand intérêt réside principalement dans les particularités de ses deux vastes salles. Elles sont richement décorées de stucs (plâtre) ciselés, additionnés de décors en mosaïque composés de miroirs colorés pour la plupart. De plus, le plafond de la salle principale est orné de fins motifs de bois et miroirs élégamment disposés. Ces détails décoratifs témoignent d’un savoir faire artisanal aujourd’hui quasiment disparu. Ce bâtiment étant abandonné depuis de nombreuses années, l’entretien annuel de sa toiture traditionnelle en terre compactée n’est plus assuré. Ceci à pour conséquences graves de nombreux désordres structuraux, notamment en sommet de murs, dûs aux infiltrations d’eaux de pluie. Cet édifice a également pâti du dernier séisme de 2017 qui a provoqué de nombreuses fissures. Pas à pas, c’est toute une architecture traditionnelle qui se détériore, emportant avec elle ses riches décors d’une qualité rare.

Grâce à la fondation Evergète, Archaïos a pu mettre en place une mission exploratoire pour faire un état des lieux de la maison. Cette étude permettra la mise en place d’un vaste projet de restauration et de conservation de cette architecture traditionnelle des débuts de l’Émirat de Baban, Émirat fondateur de l’actuel gouvernorat de Suleimaniyah.

intervenants

Emmanuelle Devaux (Architecte indépendante)
Jessica Giraud (Archaïos)
Kamal Rasheed Rahem (Direction des Antiquités de Suleimaniyah)
Rémi Méreuze (Archaïos)

photogrammétrie et réalité virtuelle

partenaires du projet

partager cette page !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest